150 enfants en difficulté invités au match ASM-Agen, à Clermont-Ferrand

Article La Montage - Simon Antony - 18/11/2019 - Remi Dugne pour les photos

Les cinq associations puydômoises (*) accompagnant les mineurs en difficulté sont partenaires de l’ASM pour les 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Le 20 novembre, cela faisait exactement 30 ans qu’était signée la Convention internationale des droits de l’enfant. Pour marquer – joyeusement – le coup, les cinq associations spécialisées (1.000 salariés) du Puy-de-Dôme ont décidé d’inviter 150 enfants en difficulté au match entre l’ASM et Agen, samedi 28 novembre (coup d’envoi à 18 heures), en tribune Phliponeau.

Avant la rencontre, des annonces vocales seront faites par le speaker du stade pour sensibiliser à la situation des enfants. Une vidéo sera également diffusée sur les écrans géants.

Loin de vouloir stigmatiser les enfants présents, les associations veulent « d’abord leur offrir un match qu’ils ne peuvent pas toujours voir. Et puis sensibiliser le public à une situation qu’ils imaginent souvent loin d’eux, loin de leur réalité. Il y aura, peut-être, dans les tribunes des familles, des enfants, qui se sentiront concernés et qui ne savent pas que nous existons. »

Comme le rappellent souvent les professionnels, aucune relation entre niveau de pauvreté ou milieu social et les difficultés des enfants n’a jamais été constatée.

Tout le monde peut être concerné. Depuis 2012, chaque année, ce sont 4 % d’enfants en plus qui se présentent dans ces associations. Une hausse impressionnante qui vient d’une meilleure détection et une meilleure formation des professionnels, mais aussi des difficultés générales rencontrées par la population française.

« Cela fait 30 ans que la convention existe et c’est bien. Maintenant, il faudrait l’appliquer », résume François Roche, président de l’Anef 63.
Et peut-être que les joueurs auront la bonne idée de leur jeter un maillot ou deux…

 (*) ANEF 63, ADSEA 63, Alteris, ARPFE et UDAF 63

 Simon Antony

Clip vidéo

 

Tags: